Quel bilan pour l’hôtessariat et l’évènementiel sur le marché de l’emploi ?

Le marché de l’hôtessariat comptabilise plus de 400 agences d’hôtesses en France (Mahola, Profil, Maristel’O, City One, Cap Profils, Byblos Shine, Phone Régie, ETIC, Charlestown…) et + de 630 000 hôtes et hôtesses. Un marché qui ne connait certainement pas la crise.

En effet, il suffit de regarder le nombre d’événements qui sont organisés chaque année en France; particulièrement à Paris mais aussi en Province.

Certaines entreprises recrutent leurs hôtes et hôtesses par dizaine voire par centaines tout au long de l’année. Et quand on regarde l’année 2016; le bilan est très positif pour ce secteur puisque de nombreuses offres d’emplois ont été publiées au cours de l’année.

Hôtes et hôtesses : les différents secteurs où on peut en trouver.

En 2016, de nombreuses missions ont été publiées pour le recrutement d’hôtes et hôtesses, d’animateurs commerciaux, de serveurs… sur Booking Hôtesses.

Ces exemples montrent que les missions proposées au personnel évènementiel sont diverses et peuvent aller de l’accueil du public lors d’un événement à la gestion de petites tâches administratives au sein d’une entreprise. Et pour trouver les candidats idéaux, les entreprises se basent sur différents critères.

Tips pour travailler dans l’évènementiel :

Il ne suffit pas d’avoir un physique agréable et de savoir sourire pour travailler dans l’évènementiel ! En effet, les entreprises sont de plus en plus exigeantes. Ainsi, beaucoup demandent un niveau allant du bac au bac +5, une bonne culture générale et la maitrise de plusieurs langues. Si tu parles anglais couramment ou bien que le mandarin; le russe ou  l’espagnol n’ont aucun secret pour toi, tu viens de marquer un point face aux recruteurs. 😉

Mais il faut savoir que d’autres qualités sont indispensables comme : l’adaptabilité, le professionnalisme, la polyvalence, la capacité d’adaptation et un bon relationnel.

Pour quel salaire ?

Au 1er Janvier 2017, le smic horaire est passé à 9,76€ brut/h; dans l’évènementiel des primes sont appliquées comme la prime de précarité (10%), de congés payés (10%) de prime de nuit (25% obligatoire après 22H).

2016 l’a prouvé, le secteur de l’évènementiel ne connait pas la crise. Le bilan est donc plus que satisfaisant. Et comme l’année 2017 s’annonce également riche en événements; il y a de fortes chances pour que cette tendance se poursuive. Tu peux venir voir notre précédent article, ICI.

Laisser un commentaire